Comment je fais les achats, quels critères j’adopte pour donner une identité à mes magasins ?

Voici dans les grandes lignes l’histoire de mes sélections, et ce qui donne aux boutiques by Johanne leur identité :

Pour commencer, on trouve chez by Johanne des marques avec qui je collabore depuis l’ouverture de notre première boutique, en avril 2009 à Saint Tropez.

 

Il s’agit par exemple d’Inouitoosh, marque créée presque en même temps que by Johanne, et dont nous avons suivi l’évolution saisons après saisons. 

De Moismont dont nous avons probablement été le premier client, et de 5 octobre dont nous n’avons jamais manqué une saison.

 

En ce qui concerne ces marques, nous sommes attachées chez by Jo aussi bien à leur esthétique, qu’à la qualité de leurs créations et qu’à la personnalité de leurs créatrices, fondatrices et dirigeantes.

 

Tiens d’ailleurs dans ces trois cas, ce sont des femmes. 

Pas un critère de sélection mais un dénominateur commun qui a certainement son importance.

 

Ensuite, nous avons étoffé notre sélection avec des marques comme Sharing, CSAO et Love Shack Fancy.

Là aussi, nous avons une histoire avec chacune de ces marques.

J’ai d’abord eu un coup de cœur pour Katia, créatrice de Sharing avant d’acheter ses bijoux. Aujourd’hui encore, elle est très chère à mon cœur, et cela me motive encore plus pour vendre ses sautoirs tibétains.

 

Pour CSAO, c’est notre amour commun de l’Afrique qui a été fédérateur. Si Ondine a la joie d’y passer du temps au présent, c’est un continent que j’ai connu jeune, et duquel je reste éloignée probablement parce que je sais que des retrouvailles feraient naître en moi une envie de tout plaquer pour y vivre. J’ai déjà l’Inde et NY qui m’appellent tous les jours, je ne veux pas ouvrir la porte à un amour de plus dans ma vie !

 

Enfin la marque New Yorkaise Love Shack Fancy est née suite à la création par Rebecca Hessel Cohen de la robe des demoiselles d’honneur de son mariage. Vous connaissez l’importance de ce rôle outre atlantique et elle avait imaginé une robe bohême et sexy qui convenait parfaitement à l’esthétique de son mariage organisé à Bridgehampton. Mariage pour lequel j’avais fourni les foutas offertes aux invités, commandées par l’iconique maman de Rebecca, Nancy qui m’avait découverte à Saint Tropez l’été d’avant. Depuis, la marque de Rebecca s’est développée pour ne pas dire envolée, mais je me revois toujours dans le jardin de ses parents lorsque je choisis ses collections.

 

Mais on ne va pas se mentir, il faut également prendre en compte le caractère bankable des marques que l’on achète.

Nous avons ainsi dû dire au revoir et nous continuerons à le faire à des marques auxquelles nous étions très attachées et qui n’ont pas trouvé leur public chez nous.

C’est chaque fois un crève-cœur, et cela n’enlève rien à leur talent, mais en réalité, le patron des achats, c’est vous !

 

Nous essayons de vous faire rencontrer des univers, des matières et des histoires, mais vous avez toujours le dernier mot.

Et parfois, je fais de sacrés bides avec vous !

 

A contrario, vous ne trouverez pas ici de marques ultra bankable mais que nous n’aimons pas ou dont nous ne partageons pas les valeurs. 

Je veux pouvoir, lorsque je rentre dans l’une de mes boutiques ou que je scroll mon eshop avoir envie d’acheter et de porter ce que je vois.

 

Parfois, je m’octroie quelques achats coup de cœur et non raisonnables en faibles quantités, en me donnant l’excuse que ça fera de belles vitrines, et que ça accentuera l’identité de nos boutiques.

 

Dans ces cas, il arrive que vous me surpreniez et que ces articles se vendent très vite, si non, ils finissent souvent en cadeau d’anniversaire ou de Noël pour ma maman chérie.

 

Si je devais résumer le fil conducteur de mes achats : je reste fidèle à mon sens de l’esthétique, à mes valeurs, à mes goûts, j’aime être séduite, prendre des risques, et je mets de l’amour dans tout ce que je fais.

 

   

 

Xoxo, take care, 

 

Johanne

Mes conseils pour le 31 !

Mes conseils pour le 31 !

C'est demain, ce sera en demi-teinte, en petit comité, et peut-être même juste en couple, mais on ne passe pas à côté du 31 ! Lire la suite
Comment je fais les achats, quels critères j’adopte pour donner une identité à mes magasins ?

Comment je fais les achats, quels critères j’adopte pour donner une identité à mes magasins ?

Lorsque l’on est chargée de faire les achats pour un ou plusieurs magasins, on est confrontée à plusieurs problématiques, à de nombreuses sollicitations de la part de marques émergentes ou installées, à les « tu devrais » et « pourquoi tu fais pas » des copines et des clientes, et il faut faire le tri dans tout ça ! Lire la suite
Produit ajouté à la wishlist